Biographie Boris Doussy Art

Bienvenue sur mon site web qui vous permettra d’accéder à mon univers artistique et ainsi comprendre ma démarche.

En prenant un peu de recul, j’ai le sentiment d’avoir développé toutes mes pratiques artistiques, et particulièrement le dessin par une suite d’accident de vie, raison pour laquelle je me plaît a écrire que l’art est un moyen de développer la concentration, la confiance et l’imagination. Une expérience vécu comme une une voie de transformation vers son propre « être intérieur ».

Avant de commencer, je souhaite vous faire part de mon idée de « l’Art ». Pour moi, comme pour d’autres personnes attentionnées et créatrices que je connais, séparer les disciplines (le dessin, la musique, la photo, la sculpture et même la philosophie, la psychologie, voire la politique) est un épouvantable malentendu, en cela que ces dernières peuvent s’épanouir, se contempler, se soutenir entre elles et s’harmoniser dans le seul champ de l’Art. Ma foi et mon engagement se pose là.

Toutefois, je pense que rien au départ ne me prédestinait à devenir un « artiste », même si ma mère branché théâtre m’aura transmis le sens de la tragi-comédie et une forme d’empathie. C’est pourtant bien dans les Landes, dans mon village d’Ygos que tout s’est joué vers l’âge de 4 ou 5 ans. L’ennui, mon tempérament de rêveur égaré, d’éternel amoureux m’a vite conduit à prendre un crayon , à reproduire des images et à les offrir : des drakkars, des personnages de BD etc… Un moment pour moi qu’il était possible ensuite de partager, pour créer des liens. Mais mon premier choc fût la 1ère symphonie de Beethoven qui me sidéra par sa puissance. J’imposais le silence à mon entourage dès que je l’entendais. A la maison, nous écoutions peu de musique et mes souvenirs sont aussi rare que précieux, des Platters à Chopin et surtout les Années 60 (attention, je parle ici de Johnny, Franck Alamo, Richard Anthony. Salut les Copains quoi…) et bien plus tard je demandais à mon oncle ses vinyles de Supertramp, des Who, Mike Oldfield. J’avais soif de musique mais je ne trouvais pas encore le frisson…

Dans ce petit village des Landes, une bande de jeunes traçaient en mobylette avec des patchs de Maiden, Kiss ou encore Scorpions… j’étais fasciné par ce symbolisme, cet Art, mais je n’osais pas leur parlait. Ils étaient bien plus âgé que moi. Je sollicitait alors ma mère qui travaillait avec un des pères de ces gars là, de lui demander de me prêter trois cassettes. Iron Maiden : « somewhere in time », Def Leppard : « Hysteria » et AC/DC : « The Razor’s Edge »…. ce fût la révélation, via Iron Maiden.

Et me voilà a dessiner Eddie, reproduire les pochettes de disques, faire des têtes de morts, etc… à m’acheter une guitare sèche et intituler mon premier groupe Satanic Majesty !!!

Le dessin ne me quittait pas mais je savais que j’étais plutôt maladroit… aucun sens de la perspective, mon trait était plutôt grossier, mais ça m’occupait et me faisait passer le temps. Je reproduisais les pochettes d’albums pour mes K7 enregistrés. C’est bien la musique qui me prenait au tripes, je voulais chanter comme Dickinson !! Plus tard, je découvris Guns N’Roses, bah !!! c’est bien ça que je veux faire dans ma vie !!! le bilan n’est pourtant pas réjouissant : j’avais jamais chanté et j’allais devoir quitter les Landes. Pas forcement un vrai métier non plus…

Je me suis inscrit plus tard à Bordeaux pour suivre des études d’Histoire de l’Art, puis l’Ecole des Beaux Arts. Bien plus intéressé par le symbolisme, le surréalisme que l’Art Contemporain, je peignais des choses plutôt sombre… en lien avec ce que j’écoutais, avec ma vie d’alors. C’est suite à une déception amoureuse que je découvris ma voix « death », mais j’avoue que j’étais bien plus effrayé que ravi… Une voix qu’il m’aura fallu polir, accepter, dompter, aimer tout au long des années. Je ne serais jamais Dickinson… mais cela m’a permis de joindre PSALM (death indus), puis de créer BRISTOL MEYERS SQUIBB, puis SOLARIS. J’avais envie de mêler les genres, expérimenter, créer une musique originale, inédite… Et si le pari était plus ou moins réussi avec Bristol avec qui nous nous amusions a mélanger techno, dance, indu et metal extrème nous nous condamnations à n’être que des OVNIS dans le paysage musical. Nous sommes en 1998 là… Une démarche qui m’a toujours suivi, de SKYSHIFT (2008-2012) à ALMOST BLUE et des choses a venir pour 2016 …

Je me suis remis à dessiner lorsque j’ai débarqué à Paris en 2005, en parallèle de mon travail dans la vidéo puis de responsable d’un cinéma municipal sur Joinville le Pont. Mais avec une autre ambition cette fois ci… mes goûts en matière d’art s’étaient affinés, les surréalistes toujours (mais plus encore la littérature, Bataille, Lautréamont), le symbolisme toujours, les mystiques (William Blake), les préraphaélites, l’art asiatique et surtout l’Art Nouveau. Si je n’avais aucune « techniques », je faisais confiance en mon matériel rudimentaire (stylos et feuille canson), mon imagination, au temps que je ne comptais plus et aux femmes que j’ai rencontré. C’est à chacune d’entre elles que je dois mon style aujourd’hui et qui a révélé cette thématique dominante : la métamorphose, puisque rien n’est figé, il faut épouser le mouvement de la vie, apprendre, accepter pour le meilleur ou pour le pire. Apprendre à transformer les choses c’est veiller contre l’imprévu, c’est ce que m’a appris l’Art, appris à espérer, m’améliorer toujours et encore… en toute autonomie aujourd’hui et partager.

En 2013, j’ai débuté une formation en sophrologie Caycédienne. Après deux ans de formation, j’ai appris ce la pratique de la sophrologie qu’elle sollicitait les pensées positive en permanence et en conscience, sa répétition permet de « maîtriser » ses effets bénéfiques. C’est ce que j’ai intégré, intégré non sans résistances… et par là même renforcer des valeurs fondamentales, bienveillantes que j’appliquais dans mes dessins, puisque je vise le plus grand nombre de personnes, autant qu’ils contiennent une force à la fois authentique, positive ou l’éthique serait placé sur l’esthétique, la beauté.

Bonne visite à tous !

Ma musique : PSALMBRISTOL MEYERS SQUIBBSOLARISALMOST BLUE

twitter 60x60 fb_icon_60x60 google 60x60

Site créé par

logo webulle 60x180